Comment choisir l’état de finition de sa peinture: A,B,C ?

par Nov 21, 2021Conseils travaux

1. Quels sont les types de finitions de peinture ?

Lors de travaux de peinture, le client peut choisir son type de peinture ( mat, brillant, satiné… ) et l’aspect de finition de sa peinture . Votre artisan peintre peut vous conseiller l’aspect selon votre support, votre budget et vs goûts.

Selon le DTU 59.1 * relatif aux travaux de peinture et DTU 59.4 relatif aux revêtements muraux et papiers peints, il existe 3 catégories d’aspects de finitions : A, B et C.

* Le DTU est une norme française qui indique les techniques professionnelles à appliquer, dont celui de la peinture. Celui indique le contrôle de l’état de finition du mur après les travaux.

La finition A soigné est une finition présentant très peu de défaut voire, aucun défaut. Les conditions d’observations du mur sont définies dans le DTU 59.1

Exemple : Absence de bosses sur le mur ou d’accrocs

 La finition B courante est une belle finition où l’on tolère quelques défauts.

Exemple : Il est possible de voir quelques légères bosses ou quelques petits accrocs. Il s’agit là de la finition la plus courante et la plus accessible pour les clients.

La finition C élémentaire est une prestation basique où l’on peint sur un mur sans préparation (ex : absence d’enduit)

Exemple :  cette prestation est souvent adaptée pour un garage.

2. Pourquoi les peintres utilisent-ils une lumière rasante ?

Qu’est ce qu’une lumière rasante ?

Il s’agit d’une lumière qui souligne le relief et la texture d’un mur mis en lumière. En projetant un faisceau lumineux de bas en haut ou inversement. Cette lumière souligne les défauts ou les irrégularités.

Vous souhaitez connaitre 10 astuces pour bien choisir son artisan peintre ? Notre article https://www.southpaint-sudpeinture.com/comment-choisir-son-artisan-peintre

3. Comment évaluer l’aspect de finition de la peinture ?

Le DTU explique les différentes façons d’évaluer l’aspect de finition des travaux de peinture.

Extrait DTU 59.1 P1.1  NF DTU 59.1 P1-1 (juin 2013) : Travaux de bâtiment

Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques types –  N°8.3.3 – Contrôle de l’état de finition
Pour les surfaces verticales, l’observation se fait à 2 m environ du revêtement, orientée de 70° à 110° (angle du plan vertical d’observation avec celui de la surface observée). Cet éclairage n’est pas rasant, et lorsqu’il est artificiel, il est situé à plus de 2 m de distance, un peu à l’arrière et au-dessus de l’observateur, d’une puissance maximale de 100 W, sans être halogène. Il peut ainsi correspondre à celui d’un local où se trouve l’observateur.

Pour les plafonds, l’observation se fait selon les mêmes principes d’observation, sauf que la distance de vision est plus rapprochée et que s’il s’agit de l’éclairage d’un local, un réflecteur peut être nécessaire au-dessus de la source pour éviter la lumière rasante. L’état de finition à obtenir est matérialisé par les surfaces de référence, et dans ces conditions d’observation, la perception de reprises ou d’embus n’est admise qu’en Finition C.   

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Quel est le prix d'un artisan peintre au m2 ? SOUTH PAINT Montpellier - […] https://www.southpaint-sudpeinture.com/etat-de-finition-de-peinture/ […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Conseils pour bien choisir son artisan peintre

Comment choisir son artisan peintre ? 10 astuces pour trouver le professionnel idéal

Dégât des eaux : géré par le propriétaire ou le locataire ?

Degat des eaux dans un appartement loué : propriétaire ou locataire ?

Dégât des eaux : comment le déclarer à votre assurance habitation ?

Comment déclarer son degat des eaux à son assurance habitation ? Cela dépend si vus êtes...

NOS AUTRES ARTICLES DE BLOG